Le Bourek
bourak Le Bourek est une pâte feuilletée spéciale enveloppant une farce de viande mélangée d’ oignons et d’ oeufs frits, et roulée en forme de cigare. Le bourek est une spécialité essentiellement algéroise(rubrique Bricks )
Share Button

Recette Pour : 4 Personnes
Temps de Préparation : 1 heure
Temps de Cuisson : 2 heures

Ingrédients
– 1 kg de gras-double,
– huile,
– poivre rouge,
– sel,
– gingembre,
– ail,
– persil haché.

Préparation de la Recette
1 – Nettoyez et ébouillantez le gras-double jusqu’à ce qu’il devienne blanc.

2 – Coupez-le en morceaux que vous faites revenir dans l’huile ; assaisonnez avec une cuillère à soupe de poivre rouge, une pincée de sel et du gingembre.

3 – Ajoutez un quart de litre d’eau, une gousse d’ail, un peu de persil haché.

4 – Faites cuire vivement et servez avec très peu de sauce.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Share Button

Articles apparentés

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Le Couscous
Le Couscous est incontestablement la spécialité la plus connue à l’ étranger. C’ est de la semoule arrosée d’ eau et d’ un peu d’ huile, tamisée et roulée à la main. Elle est cuite à la vapeur, dans un couscoussier contenant dans sa partie inférieure une variété de légumes, et de la viande de boeuf, mouton ou poulet. [Consulter la recette ...]
Chorba frik

chorba frik Chorba frik ...cliquez de la viande de mouton, des légumes, des herbes parfumées, des épices et des tomates sont cuits à feu doux pendant plusieurs heures. Au tout dernier moment on jette dans le bouillon du vermicelle roulé à la main ou du frik (grains de blé écrasés).

Le vieux poêlon en fonte
poelon Les vertus du vieux poêlon en fonte de Grand-mère

Le vieux poêlon en fonte de Grand-mère ne servait pas qu'à faire la cuisine. Il incorporait un soupçon de fer dans le repas de Grand-père. Les hommes de science ont découvert que les aliments cuits dans ces vieux poêlons en extraient du fer. Les aliments très acides sont les meilleurs à absorber le fer. Lorsque Grand-mère préparait la compote de pomme dans ce gros poêlon noir, elle élaborait plus qu'un délice gourmand. Elle servait une bonne portion de pectine -bon pour le coeur- et une bonne dose de fer -bon pour le sang !.
La kémia
La kémia Spécialité algérienne elle est faite de carottes, tomates, navets, oignons, pois chiches, fèves, bouillies relevées par des épices, ou des sardines, escargots et fruits de mer, remplace les amuse-gueules habituels. Saha ftorkoum et bon appétit.
Le Vinaigre

L’apreté merveilleuse du vinaigre peut transformer comme par magie des aliments ordinaires. Mélangez-le à des fruits, des légumes ou de la viande, ou utilisez-le dans les mets cuits au four. Le vinaigre est unique de par son pouvoir d’assaisonner, attendrir et conserver les aliments, tout en décourageant les bactéries et facilitant la digestion. Le vinaigre est un surprenant entrepôt de bonnes choses.

La mastication des aliments
Ne pas oublier que la digestion commence dans la bouche, où la nourriture est malaxée à travers la mastication et imprégnée de salive. Destruction des structures solides (parois des cellules végétales), réduction de la taille (facilite le passage du bol alimentaire dans le pharynx) et augmentation de la surface de contact avec les enzymes. [ Lire détail ... ]
Manger équilibré

Manger équilibré, c’est retrouver toutes les familles d’aliments dans notre assiette. Donc, diversifier ses aliments, c’est d’abord profiter de saveurs multiples et hautes en couleur. Ça compte ! Mais c’est aussi couvrir ses besoins en vitamines et minéraux. Aucun aliment n’est complet. Seule la diversité nous assure une bonne couverture en vitamines, minéraux, fibres et autres éléments essentiels.

Recherche
Coup d’oeil – dernières recettes
Archives